Dacquoise noisette, mousse au chocolat façon Michalak

Mon tout premier article, qui sert un peu de test, le temps que je comprenne le fonctionnement de WordPress lol

Image

Pour la petite histoire, je l’ai fait la première fois à l’occasion de mon anniversaire l’année dernière, en toute dernière minute parce que je n’avais pas de gâteau, et pour souffler les bougies c’est pas très pratique… En deux temps trois mouvements, j’ai réuni mes fonds de tiroirs et placards, j’ai réalisé une dacquoise noisette que j’ai coulée dans un moule, puis j’ai fait une mousse chocolat rapide que j’ai dressé à la douille Saint-Honoré et voilà !

Tout le monde a aimé, donc je l’ai refaite pour l’anniversaire du correspondant anglais de mon frère, qui a été ravi.

Pour la dacquoise :

  • 120 g de blancs d’oeuf
  • 25 g de sucre semoule
  • 50 g de poudre d’amande
  • 40 g de poudre de noisette
  • 90 g de sucre glace

Tout d’abord, foisonner les blancs jusqu’à ce qu’ils forment un bec d’oiseau, puis les serrer avec le sucre semoule. Ensuite, mélanger les poudres et le sucre glace tamisé, puis verser le tout en pluie sur les blancs, et mélanger doucement à la maryse jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène sans « boules » de poudre. Versez dans un moule à manquer (le mien doit faire à peu près 25cm) et cuire une vingtaine de minute à 160°C. Le temps de cuisson et la température peuvent varier en fonction des fours, bien évidemment.

Puis, quand la dacquoise est bien refroidie…

Pour la mousse au chocolat rapide :

  • 200g de chocolat de couverture noir
  • 400g de crème fraîche

Faire fondre le chocolat au bain-marie, et fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle soit mousseuse (surtout pas chantilly!) Incorporer la crème au chocolat encore bien chaud (sinon vous obtiendrez un effet stracciatella…) et incorporez le tout dans une poche avec une douille Saint-Honoré.

Dressez sans attendre, en laissant des espaces entre vos « vaguelettes » de mousse choco si vous voulez, comme moi sur la photo ci-dessus, ajouter des pointes de crème chantilly (crème fraîche + vanille +sucre).

Il vous restera très probablement de la mousse, coulez-la dans des petits ramequins, vous pourrez la déguster plus tard (en plus, comme il n’y a pas d’œufs, elle se conserve plutôt bien!)

Décorez selon vos envies, avec pistoles de chocolat noir et blanc, éclats de cacahuètes caramélisées, etc…

Publicités

5 réflexions sur “Dacquoise noisette, mousse au chocolat façon Michalak

  1. Merci beaucoup Fadila, c’est vrai que c’est presque comme un bébé lol
    J’ai mis du temps à trouver le nom, et ça ne s’est pas fait sans mal, mais j’y suis arrivé !
    Quant à la tarte, je commence à maîtriser un peu la douille, c’est pas évident au début lol

  2. J’ai hâte de faire cette recette mais je n’ai pas de chocolat de couverture. .. question bête : je peux utiliser un chocolat pâtissier normal ?

    • La différence entre le chocolat de couverture et le chocolat du commerce, c’est le pourcentage de beurre de cacao. Tu peux utiliser du chocolat du commerce en ajoutant un peu de beurre, en fondant le chocolat sera plus liquide et plus facile à travailler. Après, je ne peux que te conseiller de te procurer du chocolat de couverture 🙂

  3. Pingback: Dacquoise amande et mousse de fraises du jardin | De la farine et des oeufs

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s