J’ai testé pour vous…

Aujourd’hui, j’ai décidé de lancer une nouvelle catégorie d’articles sur mon blog, et comme le titre de cet article le dit, il s’agit de la catégorie « J’ai testé pour vous… »

Pour inaugurer cette catégorie, le thème du jour sera les grandes pâtisseries parisiennes, celles qui nous font tous rêver avec leurs gâteaux parfaits, aux designs si soignés et aux parfums si délicieux.

La plupart des Parisiens connaissent probablement déjà les adresses dont je vais parler, mais l’article s’adresse en premier lieu aux provinciaux et étrangers qui veulent visiter notre belle capitale et faire une tournée gastronomique dans les pâtisseries renommées.

photo1 (2)

 

Evidemment, les avis qui suivent sont personnels et n’engagent que moi, et il va de soi que je n’ai pas pu acheter et goûter tous les produits proposés par les pâtisseries, je ne suis ni riche, et bien que gourmand, mon estomac a ses limites !

Les connaisseurs reconnaîtront évidemment les Éclairs de génie de Christophe Adam, que l’on retrouve actuellement le mardi soir sur France 2 dans Qui sera le prochain grand pâtissier ?

Des quatre éclairs sur la photo, j’ai goûté le jaune, passion framboise, qui était bon mais sans plus, et le rouge, framboise chocolat au lait. Comment dire… J’ai détesté. Je n’ai retrouvé ni le goût de la framboise, ni celui du chocolat, pour une sensation vraiment désagréable en bouche. Mais les deux autres, chocolat ainsi que vanille pécan ont beaucoup plu…

Toutes les autres pâtisseries ont été achetées dans quatre pâtisseries différentes, mais toutes dans la même rue ! La rue du bac, où l’on trouve donc Angelina, maison parisienne fondée en 1903, la pâtisserie des rêves de Conticini mais aussi la récente boutique Des gâteaux et du pain, où la talentueuse Claire Damon propose ses pâtisseries. Avec également la fameuse maison Dalloyaux, une des plus anciennes maisons françaises qu’on ne présente plus.

Des gâteaux et du pain : la façade extérieure était en réparation quand j’y suis allé, donc je n’ai pas tout de suite reconnu l’enseigne. L’intérieur est sombre et sobre, tout de noir, laissant d’autant plus ressortir les magnifiques pâtisseries de Claire Damon. Je n’ai pris que le Saint-Honoré à la mangue, mais quel délice ! Je pense que ça a été mon coup de cœur, ce jour-là.  Un peu cher, certes, mais le crémeux à la mangue était exquis, et la chantilly parfaite.

La pâtisserie des rêves : visuellement diamétralement opposé à des gâteaux et du pain, l’intérieur tout comme la vitrine sont lumineux, presque enfantins, avec un exemplaire de chaque pâtisserie exposé sous de grandes cloches. Et je ne m’y attendais pas, mais c’est tout petit! Nous avons acheté le fameux Paris-Brest, qui vaut bien sa réputation, et un Saint-Honoré, pâtisserie préférée de ma sœur, qui l’a trouvé « sympa ». Comme l’aura dit Yann Menguy, avec qui j’ai pu discuter quelques jours avant lors d’un cours à la Michalak Masterclass (qui fera l’objet d’un futur article), c’est de la très bonne pâtisserie, mais plus aussi avant-gardiste et au sommet qu’avant.

Angelina : l’entremets rouge nous a tout de suite tapé dans l’oeil, malheureusement en bouche nous n’avons pas apprécié du tout. La mousse vanille avait une texture étrange, et le velours rouge était trop épais, donnant une sensation grasse très désagréable. Le mille-feuille, cependant, était exquis. « Le meilleur que j’ai mangé! » selon ma sœur. Le personnel était très courtois et à l’écoute, comparé aux autres pâtisseries.

Dalloyaux: nous y avons pris un assortiment de macarons. Rien à redire, c’était très bon, quoiqu’un peu cher pour la taille, mais bon, rien de choquant non plus.

photo2 (2)

La semaine, j’étais de nouveau à Paris, et mon beau-frère avait envie d’un éclair au chocolat, et comme il est très difficile, ne l’achète qu’à l’Éclair de Génie. Le cru chocolat change tous les mois, mais il n’a pas été déçu. Ce qui n’a pas été mon cas, avec mon éclair vanille pécan dont le sucre des noix caramélisées l’emporte sur le goût vanille quasi inexistant… Décidément, je ne suis vraiment pas fan de la boutique de Christophe Adam…

Nous avions aussi pris l’éclair #88, réalisé pour le magazine Fou de pâtisserie, qui était bon et frais selon ma sœur.

Déception, l’éclair caipirinha qui a gagné le concours de fan sur internet, n’était pas disponible à la vente…

Nous avons également testé la pâtisserie Pain de sucre, également située dans Le Marais. La tartelette fraises des bois (en bas à droite) était très goûteuse, le l’entremets Velours noir, délicieusement chocolaté, et le Baobab, baba au rhum… Bon, c’était bien fait, mais je n’aime pas la texture du savarin. La révélation a été le Rosemary (en bas à gauche), entremets framboise, rhubarbe et amande, sur un sablé au romarin, un petit bijou de subtilité!

En conclusion:

Nombreuses sont les adresses parisiennes où l’on peut déguster des pâtisseries fines, mais elles ne se valent pas toutes… Je conseillerai particulièrement Des gâteaux et du pain, et Pain de sucre. La pâtisserie des rêves, bien que bonne, n’a rien d’exceptionnel. Quant à l’Éclair de génie, ça me fait mal de le dire, mais il n’a rien de génial, surtout quand on voit la queue phénoménale qu’il peut y avoir parfois et les prix pratiqués pour des éclairs de 10 centimètres.

Publicités

2 réflexions sur “J’ai testé pour vous…

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s