Brioche allemande, dite brioche buchty

C’est la brioche que tout le monde me demande, et qui a fait le tour de la blogosphère il n’y a pas si longtemps. Pourquoi buchty? Mystère et boules de gomme, les allemands ne semblent pas appeler leur brioche comme ça… Si quelqu’un a une réponse, je suis tout ouïe !

Légère, TRÈS légère, beaucoup moins grasse que la traditionnelle brioche au beurre française et une mie moelleuse et filante, elle se déguste nature ou accompagnée des confitures et pâtes à tartiner de votre choix.

photo2

 

Les ingrédients :

  • 500g de farine T45 ou 65
  • 20g de levure fraîche (la moitié d’un cube) ou 1 sachet de levure sèche de boulanger
  • 60g de sucre
  • 5g de sel
  • 2 oeufs
  • 100g de lait
  • 20cl de crème épaisse à 30% de matières grasses

Le procédé est on ne peut plus simple : on ajoute tous les ingrédients dans la cuve du robot (ou dans un saladier, si vous souhaitez faire la brioche à la main, et dans ce cas, je vous souhaite bon courage!), dans l’ordre. Il faut faire attention à ce que la levure ne touche ni le sucre, ni le sel dans la cuve : en contact direct, le sel tue la levure, le sucre la fait se développer trop vite.

Je vous conseille de n’ajouter au départ que 80 grammes de lait. En effet, en fonction de la farine utilisée, elle absorbera plus ou moins bien le liquide, et parfois 100g peuvent être trop.

Pétrir la pâte (avec le crochet) pendant 10 à 15 minutes. Si 80g de lait ne sont pas assez, vous le verrez bien vite, auquel cas il suffit d’ajouter les 20g restant petit à petit.

Une fois la pâte bien pétrie, la couvrir d’un torchon ou de film alimentaire pour éviter qu’une croûte se forme, et la laisser reposer une nuit au frigo. Oui oui, une nuit au frigo. Croyez-moi, les boulangers et pâtissiers fonctionnent comme ça, les pâtes sont préparées la veille !

photo1

 (J’adore observer la pâte qui pousse au frigo, et je n’ai pas résisté à prendre une photo !)

Le lendemain, dégazer la pâte (frappez-la de votre poing, ou donnez-lui quelques coups de corne. C’est violent mais nécessaire lol) et façonner de petites boules de 50 à 60g environ, que vous disposerez dans un moule à manqué (le mien fait environ 30cm de diamètre) ou dans plusieurs moules à brioches, à cake… Vous pouvez aussi façonner des tresses, c’est vous qui voyez ! La pâte, étant bien froide et ferme grâce à la nuit passée au frais, sera très maniable.

Faire pousser pendant environ 45 minutes dans votre four éteint, auquel vous ajouterez une petite casserole d’eau bouillante. Quand la pâte aura dépassé le haut du moule, retirer le moule et la casserole du four et préchauffer à 150°C. Une fois le four chaud, enfourner pour 30 minutes.

Démouler dès la sortie du four, et laisser refroidir sur une grille.

Saupoudrer de sucre glace juste avant de servir, et il ne reste plus qu’à vous régaler 😀

Vous verrez, la mie est si tendre que les boules se séparent avec une facilité étonnante.

photo3

photo5

Publicités

3 réflexions sur “Brioche allemande, dite brioche buchty

  1. Je réalise souvent des brioches mais j’avoue que cette désormais célèbre buchty me fait de l’oeil depuis quelques temps… Il va falloir que je finisse par sauter le pas, quand même 🙂

    • Etant pâtissier, j’avais l’habitude de la brioche traditionnelle pur beurre. J’ai vite changé de camp en goûtant la buchty, je ne peux que la conseiller 😀

  2. Pingback: Recette de la brioche pur beurre, la vraie ! | De la farine et des oeufs

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s