Les gaufres liégeoises

IMG_1968

Allez savoir pourquoi, hier après-midi j’avais terriblement envie de bonnes gaufres liégeoises, et au lieu de chercher une recette au pif sur internet, j’ai cherché dans les innombrables bouquins de pâtisseries qui trônent dans ma bibliothèque pour finalement tomber sur celle d’un certain Philippe Conticini…

Une recette simple, presque enfantine, et qui ne prend pas beaucoup de temps à réaliser, parfait !

Les ingrédients :

  • 625g de farine
  • 50g de sucre semoule
  • 20g de cassonade
  • 7g de sel
  • 250g de lait
  • 50g de levure fraîche
  • 125g d’oeufs (environ 2 oeufs entier + un jaune)
  • 450g de beurre mou
  • 450g de sucre perlé ou sucre grains

Le livre, Sensations, affirme qu’il s’agit d’une recette pour 6 personnes. Et là, j’ai envie de rire parce qu’on peut nourrir l’armée d’un petit pays avec les quantités qu’on obtient ! Donc je conseille très vivement de diviser les quantités par deux.

Aussi, j’ai trouvé que les quantités de beurre et de sucre perlé étaient énorme, et j’ai donc été faire un tour sur le net pour voir ce que les gens en pensaient. Plusieurs personnes recommandent de les baisser, et je les ai écoutées. GROSSIÈRE ERREUR. Bien que bonnes, les gaufres se sont révélées un peu sèches, et avec trop peu de grains de sucre, donc je vous conseille de garder les proportions données par le Chef.

Allez, trêve de bavardage.

Pour commencer, mélanger les ingrédients secs (farine, sucre semoule, cassonade, et sel) dans la cuve du robot, ou dans un saladier si vous préférez travailler à la main.

Délayer la levure dans le lait tiédi, et ajouter aux ingrédients secs. Ajouter ensuite les œufs, le beurre puis le sucre perlé, et pétrir une bonne dizaine de minutes. La pâte est collante et élastique.

Recouvrir d’un linge propre et laisser pousser la pâte à température ambiante pendant 30 minutes.

Une fois la pâte poussée, l’étaler sur une plaque de pâtisserie sur une épaisseur d’environ 1cm, recouvrir de papier sulfurisé, et laisser reposer au frigo pendant 30 minutes.

Faire chauffer le gaufrier (Conticini recommande un gaufrier en aluminium au lieu d’un gaufrier en téflon, mais on fait avec ce qu’on a sous la main!), prélever des petites boules de pâtes, refermer le gaufrier et laisser cuire jusqu’à une belle coloration blonde.

Déguster les gaufres tant qu’elles sont chaudes, elles n’en sont que meilleures.

Je vous l’avez bien dit, recette enfantine 😉

IMG_1967

Publicités

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s