Crumble aux myrtilles

IMG_2499

Parfois, il nous reste des fruits rouges au frigo dont on ne sait plus trop quoi faire. Une recette toute simple et pourtant délicieuse, en faire un bon crumble !

Lire la suite

Publicités

Les gaufres liégeoises

IMG_1968

Allez savoir pourquoi, hier après-midi j’avais terriblement envie de bonnes gaufres liégeoises, et au lieu de chercher une recette au pif sur internet, j’ai cherché dans les innombrables bouquins de pâtisseries qui trônent dans ma bibliothèque pour finalement tomber sur celle d’un certain Philippe Conticini…

Une recette simple, presque enfantine, et qui ne prend pas beaucoup de temps à réaliser, parfait !

Lire la suite

La pâte feuilletée maison

Aaaah, la pâte feuilletée… Un grand classique de la pâtisserie française, redouté de tous les pâtissiers en herbe. Et pourtant, quand on a la bonne méthode et qu’on a un peu de patience, il n’est pas si difficile que ça de réaliser une bonne pâte feuilletée chez soi.

Si votre boulanger n’en vend pas et que vous voulez une meilleure (bien, bieeen meilleure!) qualité que la pâte feuilletée industrielle, il est temps de vous lancer ! Voici la recette avec la méthode expliquée en images.

IMG_1168

(Millefeuille réalisé à partir de cette recette de pâte feuilletée)

Lire la suite

La meringue italienne

La meringue italienne, c’est des blancs d’œufs foisonnés  que l’on cuit avec un sirop de sucre. On s’en sert pour la décoration des tartes aux fruits ou de certains entremets, pour la confection des macarons, pour alléger les mousses de fruits…

photo1 (2)

C’est un petit peu plus compliqué à faire que la meringue française, mais il n’y a rien de bien compliqué non plus, il suffit simplement de bien respecter les étapes et d’être attentif.

Lire la suite

Pâte de pistache

La pistache est un ingrédient incontournable de la pâtisserie, et de plus en plus de recettes nécessitent l’utilisation de la pâte de pistache. Oui mais voilà : on n’en trouve pas partout, c’est cher, et souvent c’est pas très naturel, avec du colorant et de l’arôme plutôt que la pistache…

La solution, faire sa pâte de pistache soi-même ! En plus, ce n’est pas très compliqué. La seule chose qui peut être embêtante c’est que, tout comme le praliné, on a besoin d’un thermomètre de cuisson et d’un robot coupe pour la réaliser.

photo1 (1)

Les ingrédients:

  • 200g de pistache (je vous conseille de les acheter déjà mondées, ça vous facilitera la tâche!)
  • 100g de sucre
  • 35g d’eau
  • 50g de poudre d’amande
  • 5 gouttes d’extrait d’amande amère
  • 2 cuillères à soupe d’huile (j’ai utilisé de l’huile de pépins de raisin, mais de l’huile de tournesol fait très bien l’affaire)

C’est la recette de Pierre Hermé que vous retrouverez sur beaucoup de blogs, à cela près que j’ai adapté les quantités pour en avoir tout juste assez pour remplir un pot de confiture ! Aussi, j’ai utilisé l’huile de pépins de raisin qui est conseillée par Valrhona.

Le procédé est assez similaire à la réalisation de la pâte de pralin.

Tout d’abord, on torréfie les pistaches 10 minutes dans un four à 150°C pour en exalter les arômes. On réalise ensuite un sirop de sucre avec le sucre et l’eau, que l’on porte à 121°C. Quand le sirop atteint la bonne température, y verser les pistaches d’un coup et remuer jusqu’à ce qu’elles soient toutes bien enduites de sirop. Le mélange va sabler (le sucre va cristalliser et faire une pellicule blanche) c’est normal, et c’est même ce qu’on veut !

Verser les pistaches dans la cuve de robot coupe et ajouter les autres ingrédients.

Il ne reste plus qu’à mettre le robot en marche. Cela va prendre entre 5 et 10 bonnes minutes avant de vous donner une belle pâte bien onctueuse, donc soyez patients et n’ajoutez pas plus d’huile, ce n »est pas nécessaire !

Et voilà, un bon pot de pâte de pistache pour aromatiser vos crèmes, biscuits, glaces… 🙂